top of page
Rechercher

Pourquoi investir dans la pierre papier ?

Dernière mise à jour : 13 févr.

● Temps de lecture : 1 min


L’investissement immobilier est l’un des placements qui attirent le plus les Français. Comme une acquisition en direct n’est pas à la portée de toutes les bourses, la pierre-papier (parts dans un parc immobilier) se présente comme une option intéressante, d’autant plus que ces actifs offrent des rendements assez élevés.


Étant propriétaires de biens immobiliers, les investisseurs ne s’occupent pas de leur gestion. En effet, l’acquisition de l’appartement ou de l’immeuble, la mise en location, l’entretien, et la distribution des revenus locatifs sont à la charge des sociétés de gestion spécialisées. Les rémunérations reçues par chacun correspondent au nombre de ses parts.


Investissement plus accessible et rendements plus intéressant


Comparée à l’investissement locatif direct, la pierre papier s’avère plus accessible : il est possible d’acquérir une part à partir de 200 euros. Par ailleurs, les rendements sont plus intéressants (entre 4 % et 8 %). Certains SCPI affichent une rentabilité élevée, avec un taux de distribution supérieur à 7 % en 2022 alors que la moyenne s’est établie à 4,53 %.

En ce qui concerne la fiscalité, pour la société civile de placement immobilier, il appartient au gestionnaire d’indiquer les montants à déclarer chaque année. Les revenus sont exonérés des prélèvements sociaux, si les actifs se situent en totalité au sein de la zone euro.


Important

La pierre papier est ainsi une stratégie de diversification de patrimoine pour les investisseurs qui souhaitent placer leur argent sur le moyen terme (10 ans minimum).

Néanmoins, les rendements ne sont pas garantis, car ceux-ci dépendent de la location des biens gérés. Si certains logements ne sont pas occupés, les revenus distribués aux investisseurs sont plus faibles.






Possibilité d’investir les fonds dans différents types de bien


Investir dans la pierre papier offre aux particuliers l’avantage de placer leurs fonds dans différents types de biens (bureau, commerce, établissement de santé, entrepôt…). Les prix des parts varient toutefois en fonction du patrimoine détenu par la société de placement civile immobilière.

Outre les SCPI, les investisseurs peuvent également injecter leur argent dans d’autres structures comme la SCI, l’OPCI et la SIIC.


À retenir

  • La pierre papier est plus accessible aux particuliers par rapport à l’investissement immobilier direct, car il est possible d’acquérir une part à partir de 200 euros

  • Les SCPI offrent des rendements élevés (entre 4 % et 8 %) mais ceux-ci ne sont pas toujours garantis.


7 vues0 commentaire
bottom of page