top of page
Rechercher

Connaissez-vous l'histoire de Collonges-la-Rouge?

Collonges, un village en Poitou, depuis sa fondation par les moines de l'abbaye de Charroux en 782. Initialement un prieuré intégré dans la Vicomté de Turenne, il devient un lieu de passage pour les pèlerins se rendant à Compostelle. En 1308, la ville reçoit une charte de franchise du vicomte de Turenne, ce qui contribue à son développement économique et social, avec l'émergence de lignées professionnelles telles que les procureurs et les avocats.


Au fil du temps, Collonges survit aux guerres de Religion et voit sa prospérité augmenter grâce à la reconstruction de son patrimoine par la bourgeoisie enrichie et la petite noblesse. Au XVIe siècle, appelé le "grand siècle de Collonges", de nobles logis sont érigés pour les officiers de la vicomté, marquant l'architecture locale.





Après la vente de la vicomté à la Couronne de France en 1738 et la Révolution, la ville décline, perdant une partie de sa population et se transformant en carrière de pierres. Malgré une brève prospérité au début du XIXe siècle, la crise du phylloxéra dans les années 1880 et l'exode rural contribuent à sa dépopulation.


Pour enrayer ce déclin, des efforts de conservation sont entrepris dès 1905, aboutissant à la création de l'association "La Société des Amis de Collonges" en 1927. En 1969, le village est officiellement renommé Collonges-la-Rouge dans le cadre d'une stratégie de développement touristique menée par le maire Charles Ceyrac.


Aujourd'hui, Collonges-la-Rouge est un village touristique pittoresque touché par la gentrification au début du XXIe siècle, avec une augmentation du nombre de résidences secondaires, ce qui entraîne le déplacement des habitants locaux.




11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page